Du Rucher Au Potager... SOS Abeille noire

Un projet Nature et écologie, Apiculture - Crée par - Chizé, Poitou-Charentes Contacter le créateur du projet

Financement participatif d'un rucher en Abeille noire locale dans le cadre d’une installation en apiculture et maraichage biologique.

Dernières news:


Du Rucher Au Potager... SOS Abeille noire

1 330,00 €
sur 1 100,00 €

Projet financé le
27 sept. 2014

Partager Exporter
  • Apis mellifera mellifera © Xavier Rebeyrat

  • Le début de l’histoire...
  • Tout commence lors de la rencontre entre Xavier et Gaëlle.

    Pour lui, le lien à la terre est essentiel mais celui qui existe entre les hommes l'est encore plus. Naturaliste de métier, s'il y a une cause qui lui tient à coeur, au-delà de l'écologie en général, c'est celle des abeilles. C'est pour cela qu'il part en croisade pour aider l'Abeille noire locale à échapper à sa triste destinée.

    Pour elle, l'agriculture de demain est à concevoir : une agriculture responsable qui prend soin de la nature, utilise les savoir-faire d'antan et renoue le lien entre producteurs et consommateurs. Pour cela, elle est depuis longtemps intéressée par l'agroécologie puis par la permaculture.

    De cet union surgit la complémentarité de deux projets et la possibilité de n'en former qu'un. 

    Aujourd'hui, ce métissage d'idées a fini par donner naissance à notre projet qui commence à faire ses premiers pas. Nous sommes actuellement en cours d'installation en maraichage et apiculture biologique.


    Il s'agit pour nous d'un véritable projet de vie.

    Vivre au sein d'une ferme, nourrir la population locale mais aussi se nourrir à partir de nos productions, protéger la biodiversité et mettre en pratique des techniques en adéquation avec nos idées : telles sont nos motivations.

    Notre ferme souhaite à terme allier éducation à l'environnement, écotourisme, production agricole de qualité et conservation des races.

    Actuellement, seule l'activité apicole est lancée, tout en conduisant une activité salariale en parallèle.

    Pour en savoir plus c'est ici.

  • Apiculture : le constat
  • Sensible à la qualité des milieux qu'elle fréquente autour de la ruche, l'abeille est une excellente sentinelle de la nature. Malheureusement, ce que nous apprend aujourd'hui cette sentinelle sur l?état de la nature n'est pas très réjouissant. Pesticides, parasites, frelons asiatiques, monoculture intensive... les causes avancées sont multiples, mais leur action combinée est encore mal comprise.

    «Si l'abeille disparait de la planète, l'homme n'aura plus que 4 années à vivre». Un monde sans abeilles ? N'y pensons pas ! Bien sûr, les produits de la ruche, miel, pollen, cire, nous manqueraient. Mais surtout, ces super-pollinisateurs sont indispensables à l'agriculture et sont à la base de 80% des aliments que nous consommons.

    Au-delà de cette disparition massive d'abeille, il en est une pour laquelle nous devons fortement nous inquiéter. Il s'agit de notre abeille locale : l'abeille noire (Apis mellifera mellifera). Au détriment d'autres espèces plus productives, elle est devenue au fil du temps l'une des plus négligées dans le monde de l'apiculture.

  • Les médias en parlent...
    Dans la même mouvance de notre projet d'apiculture durable.
  • Pour en savoir plus je vous propose ce documentaire de Mark Daniels sur le mystère de la disparition des abeilles
  • Pourquoi créer un rucher d'Abeille noire locale ?
  • Nous sommes partis en croisade pour aider l'Abeille noire locale à échapper à sa triste destinée. 

    La capacité étonnante de cette abeille à s'adapter à un climat frais et à des hivers longs aurait mérité plus d'intérêt de la part du monde scientifique et apicole. Ce phénomène est d'autant plus accentué que dans la littérature apicole, on peut lire que l'Abeille Noire est une abeille "piquante" voire "agressive". En réalité, cette abeille n'a rien d'agressif du tout, bien au contraire. L'abeille noire possède un certain nombre de caractères qui valent la peine d'être conservés.

    À des fins médiatiques et commerciales, les importations d'abeilles étrangères inadaptées aux micro-climats français diminuent toute biodiversité locale durable. Elles desservent tout développement durable en apiculture, et favorisent la fragilité des colonies métissées avec ces abeilles étrangères, jusqu'à leur disparition. C'est alors que les apiculteurs s'empressent de les remplacer par des essaims importés.

    __________________________________________________________________________

    Chaque région de France doit préserver sa propre sous-espèce d'abeille mellifère : bretonne, landaise, francilienne, provençale, auvergnate, pyrénéenne, normande, solognote, etc.

    Les abeilles locales sont adaptées à leur milieu, et constituent un réservoir génétique irremplaçable.

    __________________________________________________________________________

  • Originalité du projet
  • L'apiculture est aujourd'hui mise à mal par divers problèmes. L'idée est de réintégrer l'abeille noire au sein d?une apiculture paysanne durable et à terme de créer un pôle de conservation de notre abeille locale.

    Nous avons commencé l'élevage et la production cette année, avec deux essaims. L'objectif pour 2015 est d'acquérir 20 essaims d'excellentes souches permettant un taux de prolificité de 2 en moyenne (une colonie mère produisant 2 essaims filles chaque année). Ainsi, nous multiplierons nous même nos essaims au fil des années.

    Nous souhaitons donc à terme participer à la conservation de l'abeille noire, via la mise en place d'un rucher de conservation permettant aux apiculteurs professionnels ou amateurs de bénéficier de cette abeille.

    Nous sensibiliserons aussi la population locale au travers de visites au rucher afin de mieux faire connaitre au plus grand nombres le mode de vie des abeilles et le rôle essentiel qu'elles jouent au quotidien.

    Résumé des objectifs :

    - Promouvoir l'abeille noire comme référence de la qualité environnementale locale.

    - Créer une émulation à la réintroduction de l'abeille locale pour les apiculteurs.

    - Fournir aux apiculteurs des abeilles adaptées à notre environnement en distribuant des cellules royales, des reines ou des essaims sur cadres. 

    - Transmettre des savoir-faire, le rucher aura un rôle pédagogique, de démonstration, et de formation. Il pourra devenir  également un lieu de rencontre entre les apiculteurs et les acteurs locaux de l'environnement.

  • Naissance d'une abeille noire (Apis mellifera mellifera)

  • Qui sommes-nous ?
  • Xavier Rebeyrat, âgé de 26 ans, après un BTS Gestion et Protection de la Nature à l'École Supérieure d'Agriculture d'Angers, il a rejoint la Ligue pour la Protection des Oiseaux en tant qu'expert naturaliste durant 5 années. Aujourd'hui il est naturaliste indépendant et apiculteur.

     

    « C'est à notre "échelle" que nous pouvons tous ensemble contribuer au développement des populations d'abeilles noires. Favorisons la diversité et la multiplication des petits ruchers amateurs et professionnels dont l'objectif n'est ni le rendement, ni la production intensive de miel ! »


  • Gaëlle Gendry, âgée de 27 ans, est titulaire d'un Master en Environnement et a travaillé deux ans en tant que chargée de mission au sein de la Ligue pour la Protection des Oiseaux. Après différentes expériences bénévoles dans des fermes, elle a obtenu un BPREA au CFPPA de Melle pour engager sa reconversion agricole.

    « Passionnée de nature, je m'intéresse aussi de près aux abeilles sauvages qui participent également  à la pollinisation de notre futur potager ! »

  • A quoi servira la collecte ?
  • Afin de limiter le financement par prêt bancaire de notre installation, nous faisons appel, aujourd'hui, au financement participatif pour contribuer à l'achat des premiers essaims  d'abeille que nous allons accueillir courant 2015. Ce type de financement permet de nous aider dans nos investissements et s'accorde également avec l'esprit de notre projet.

    L'investissement du cheptel s'élevant à 2200 euros et correspondant à l'achat de 20 essaims, nous vous proposons de participer par vos dons à la constitution de notre rucher. Vous pouvez aussi devenir parrain ou marraine de ces ruches que vous serez invités à venir baptiser selon votre envie et dont vous pourrez suivre l'évolution via notre site.

    Nous nous sommes fixés un objectif minimum de 1100 euros de participation.

    Mais, au-delà de cette aide financière, votre implication se traduit comme un véritable soutien à l'installation paysanne et à cette aventure humaine que nous sommes en train de vivre et d'écrire.

  • Les contreparties
  • Les contreparties seront constituées de pots de miel, véritables trésors gustatifs, des sachets de graines mellifères ainsi que des formations à l'apiculture écologique !

    ___________________________________________________________________________

  • Si vous vous sentez l'âme d'un passeur d'informations et si notre projet vous parle, n'hésitez pas à faire circuler le lien de notre page « My Major Company » !

    Retrouvez-nous sur notre site web http://du-rucher-au-potager.jimdo.com


                                                  D?avance, un grand MERCI !!!!!


                                                             Xavier & Gaëlle

  • __________________________________________________________________________
  • Actualités
Du Rucher Au Potager... SOS Abeille noire

1 330,00 €
sur 1 100,00 €

Projet financé le
27 sept. 2014

Voir la progression 

Top contributeurs

Pour participer, choisissez vos contreparties

Contreparties

Un oeuf

5,00 €

Un grand Merci

1 contributeur(s), illimité.

Une larve

10,00 €

Un grand Merci + un reportage photo de notre projet et son évolution envoyé par mail.

2 contributeur(s), illimité.

Une Gardienne

20,00 €

Un grand Merci + le reportage photo + un pot de miel de 125 g envoyé à votre domicile.

15 contributeur(s), 25 disponible(s).

Une Ouvriére

30,00 €

Un grand Merci + le reportage photo + un sachet de graines et vous pourrez venir déguster nos produits et repartir avec un pot de miel

3 contributeur(s), 27 disponible(s).

Une Butineuse

50,00 €

En plus des contreparties précédentes, vous aurez le plaisir de baptiser une de nos ruches selon votre envie. Encore un grand merci!

5 contributeur(s), 15 disponible(s).

Une Reine

100,00 €

Avec toutes les contreparties précédentes, nous vous proposons une initiation à l'apiculture

2 contributeur(s), 18 disponible(s).