The Flying Rock - Un bar sur un astéroïde!

Un projet Film et Vidéo, Geek - Crée par Alexandre Saudinos - Paris, Île-de-France Contacter le créateur du projet

"The Flying Rock" est une série de SF action/aventure différente: tout se passe dans un bar, sur un astéroïde. C'est un blockbuster en huis clos! "Firefly" rencontre "Cowboy Bebop" et "Blade Runner".

Dernières news:


The Flying Rock - Un bar sur un astéroïde!

10 910 €
sur 6 500 €

Projet financé le
9 déc. 2014

Partager Exporter
  • The Flying Rock est une série de SF sans précédent. 
    C'est un "mini-blockbuster" sur lequel nous travaillons depuis 2 ans. 
    L'univers, les scripts, les équipes, tout est réuni pour concrétiser l'aventure. 
    Aidez-nous à fabriquer les premiers épisodes!
  • THE FLYING ROCK est une série de science-fiction de 10 épisodes.

    Toute l'action se passe dans un bar, sur un astéroïde.

    L'image du bar perché sur un astéroïde est un classique de la science-fiction, mais en fait il n'y a jamais eu de film ou de série sur ce bar - pourtant, moi j'irais bien boire un coup là-bas, juste pour voir qui traîne dans un endroit pareil...

    Le projet a commencé il y a deux ans quand on s'est aperçus que ce bar était une excuse en or pour faire de la très belle science-fiction avec un budget raisonnable: pas besoin de sortir du bar, on montre l'extérieur une fois en début d'épisode et ensuite, tout se passe en huis clos. Du coup, puisqu'on a un seul décor, on a les moyens de le faire parfaitement, de faire un truc vraiment beau, bien fait, belle lumière, costumes travaillés...


    Ce qu'on veut faire avec ce projet, c'est une première: créer une vraie série de SF française qui ne soit pas cheap et/ou de la comédie - on veut créer un précédent pour dire aux chaînes: regardez, c'est possible! 


    Alors on s'est mis au défi d'écrire une vraie série en format court (13min par épisode) qui serait "un blockbuster miniature", ou "un film d'aventures en huis clos" - de vrais personnages qui vivent dans un univers cool, avec de la baston, des effets spéciaux, une intrigue qu'on découvre épique...


    La série est en prises de vues réelles (pas en images de synthèse), avec de vrais comédiens, un vrai décor. 


    L'équipe (uniquement des professionnels) a passé à peu près un an sur les scénarios pour faire quelque chose de vraiment sympa et original, puis un an en pré-production pour trouver le studio de tournage, le matériel, réunir une équipe, voir les chaînes, faire le storyboard, etc. - et on a fait un blog (voir plus bas) qui retrace toutes les étapes de la préparation.

  • Ci-dessous, quelques images de la préparation de la série: travail sur le décor sur le parking du studio, premières ébauches graphiques, premier concept art finalisé, conceptualisation du décor, premier concept art du décor, quelques photos du studio, puis sa reconstitution en images de synthèse dans le logiciel de pré-visualisation (storyboarding); le plan du bar en image de synthèse, les emplacements des fonds verts, quelques tests avec des armes à feu pour voir comment réagissent les caméras dans le noir aux flashs des coup de feu, etc. 
  • L'histoire et l'univers de The Flying Rock
  • Ci-dessus, le dossier graphique de présentation du projet en format pdf: vous y trouverez les pitchs de chacun des 10 épisodes, mais attention: spoilers!

    Plus d'infos sur comment les scénarios ont étés écrits dans la vidéo du blog "Techniques d'Ecriture", visible ci-dessous dans la partie consacrée au blog!


    LE PITCH:

    "The Flying Rock" est un bar perché au sommet d'un astéroïde,un refuge de marins stellaires dans un futur difficile.

    Wes, la cinquantaine, l'air d'avoir tout vécu, en est le barman. Il fait face aux rixes, braquages, beuveries, parties de poker et descentes de flics avec calme et humour.

    Mais il porte en silence un passé mystérieux, violent,épique. Un soir, ce passé pousse la porte et commande un whisky...


    L'UNIVERS:

    Nous sommes dans un futur relativement proche car l'univers est une uchronie: la crise des missiles de Cuba en 1962 ayant abouti à un "échange nucléaire" de plusieurs millions de morts (Cuba, puis New York et Leningrad ayant été en partie vitrifiées), l'URSS s'est effondrée et les USA se sont durcis, tandis que l'Union Européenne s'est constituée en confédération dotée d'une armée unifiée. 

    La radioactivité ambiante a poussé l'humanité à poursuivre la course à l'espace, "dopée" par l'arrivée des savants russes en Europe et aux Etats-Unis. Dès le début des années 80, une première base lunaire est établie, transformée quinze ans plus tard en colonie permanente de plusieurs centaines de scientifiques, alors que le premier homme marche sur Mars. En 2000, la terraformation de Mars démarre alors que la base lunaire commence à accueillir des milliers de civils. En 2020, l'exode massif vers l''espace commence alors que les Européens, au CERN, annoncent avoir mis au point une arme terrifiante, le Séparateur Quantique, infiniment plus puissant et précis qu'une bombe H. La diplomatie européenne devient plus offensive. Mais le Séparateur Quantique est volé quelques années plus tard par des espions non identifiés; on soupçonne à l'époque les américains ou les russes néo-soviets, qui commencent à s'agiter sur Titan, un satellite de Saturne récemment colonisé. 

    2034: découpage de la Terre en deux "vestiges" par un tir de Séparateur Quantique depuis la Lune. Les néo-soviets cubains du Président Miguel Cabrera tiennent enfin leur vengeance, 72 ans après la vitrification de Cuba. Ils revendiquent le tir et annoncent leur volonté de fonder une société nouvelle. 6 milliards de morts. Ce qui reste de l'ONU lance "Operation Noah", qui vise à rechercher des survivants et à les sauver. Moins de 100 000 hommes seront secourus.

    L'humanité est désormais un peuple spatial, sans planète-mère. Mais sa technologie ne lui permet pas de quitter le système solaire, où flottent les millions de débris de la terre.

    La traque commence: la soif de vengeance étant immense, la répression est sauvage. Les cubains ne sont qu'une poignée, mais ils ont toujours le Séparateur Quantique. Certains au sein du gouvernement russe ont des sympathies néo-soviets et cherchent à protéger les cubains - et à l'autre extrême, les Européens pensent que les Cubains n'ont pas de quoi alimenter un nouveau tir, et lancent une véritable croisade, qui durera des années. Sur le point d'être capturé par les Américains (instable allié des Europééns), trois ans plus tard (2037), le Président Cabrera se suicide.

    Quinze ans plus tard, de l'eau a coulé sous les ponts, et des néo-soviets revanchards prennent le pouvoir dans les territoires sous contrôle russe: l'URSS reprend son nom, presque un siècle après sa disparition. Les relations avec Européens et Américains se tendent. A peu près au même moment, la terraformation de Mars est considérée comme "acquise" et "définitive": il devient possible de se déplacer dans certaines zones sans scaphandre. 

    Dix ans plus tard, la terraformation de Titan commence: de nouveaux développements dans les moteurs NERVA rendent les voyages moins longs - Titan reçoit un afflux de migrants pauvres.

    Les Frères Steiner reçoivent la médaille Fields et le Prix Nobel de Physique pour leur "Théorème Etendu" qui explique la matière noire et permet l'antigravitation. 

    En 2068, le physicien Landstadt découvre une application du Théorème Etendu des frères Steiner qui permet le pliage wormhole, une sorte de téléportation - les générateurs Landstadt-Steiner vont permettre d'envisager de pousser l'exploration spatiale au-delà des frontières du système solaire.

    Vers 2070, des réfugiés cubains tentent de créer un territoire pacifique sur Titan, avec une idéologie collectiviste généreuse et la volonté d'être indépendants -  c'est Nueva Cuba. Les esprits ouverts, aux Nouveaux Etats-Unis et dans les Territoires Européens veulent en profiter pour commencer l'indispensable travail de réconciliation. Mais entre réactions racistes, groupuscules extrémistes (dirigés par un neveu du Président Cabrera) et provocateurs en tous genre, l'expérience tourne court: ce sont les \u00c9meutes de Titan, un véritable bain de sang qui disperse à nouveau les cubains dans l'espace. 

    Nous sommes neuf ans plus tard, en 2083, alors qu'Alpha du Centaure et Aldébaran commencent à être explorées (essentiellement par les Européens, qui ont fait une démonstration de force en arrivant là-bas en premier) et que le système solaire est à peu près "pacifié" militairement. Le commerce reprend, et avec lui la contrebande, les petits arrangements avec les différentes polices, les pirates spatiaux, et parmi ces pirates le plus terrifiant de tous, qu'on dit être lié aux Emeutes de Titan: le "Russe Blanc". 

    Dans cet univers instable, le "Flying Rock" est un bar de marins comme il y  en a des dizaines; un motel pas cher qui a connu son heure de gloire bien avant le développement des nouveaux générateurs Landstadt-Steiner, qui rendent les relais spatiaux obsolètes - sauf pour les vieux rafiots qui ont encore des propulseurs NERVA, ou les vaisseaux trop petits pour s'aventurer dans l'espace profond sans faire de pause... 

    Wes, la cinquantaine, en est le barman, et accepte tout le monde, venus de tous les bords... 

  • Ce qu'on a déjà, et ce qu'on veut faire
  • En France, faire de la science-fiction qui ne soit pas ou bien de la comédie, ou bien la parodie d'un truc qui existe déjà, c'est presque impossible. 

    Pourtant, aux Etats-Unis la SF "sérieuse" (ce qui n'empêche pas l'humour, hein!) est un genre majeur: tous les plus gros blockbusters sont des films de SF, et si on regarde aussi la fantasy, bref les cultures de l'imaginaire, on s'aperçoit que Game of Thrones et la plus grosse série du moment, que le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit ont touché la terre entière... bref, ce qui était avant "des trucs de geeks" invendables, maintenant ça plaît à tout le monde, c'est la culture mainstream!

    Malheureusement, aujourd'hui en France les chaînes n'en sont pas encore là. 

    On nous a beaucoup dit "tournez en anglais! trouvez une prod aux Etats-Unis!"... OK, mais nous on pense que TFR est une série "modeste" (un seul décor), avec une identité forte, qui peut très bien exister en France - on sait qu'on est capables de le faire parfaitement, et peut-être, qui sait, de faire comprendre aux chaînes que oui, c'est possible, on peut faire de la bonne SF en France, originale, cool et qui plaît! 

    Voilà, au fond, notre objectif: rendre possible le fait de tourner de la SF de qualité en France, essayer de faire la première série de SF "sérieuse" basée sur une histoire originale, essayer de faire évoluer les esprits dans les chaînes et chez les distributeurs - bref, poser une première pierre pour faire exister la SF comme genre majeur en France!


    Ce qu'on a:

    En un an de pré-production, à force d'un boulot patient, on a réuni la quasi-totalité des éléments qui nous permettent de tourner: le studio de tournage, le décor, la lumière, les caméras, les effets spéciaux... C'est grâce à un certain nombre de rencontres: en fait, on s'aperçoit que beaucoup de professionnels se sont engagés dans ce métier-là parce qu'ils voulaient faire "Star Wars", pas "SoeurMarieThérèse.com" ! 

    Alors on trouve pas mal de gens très très compétents qui sont motivés par le projet, et sont prêts à donner de leur temps, de leurs compétences, de leur matériel pour que The Flying Rock existe!

    Tout ça c'est grâce à trois partenaires majeurs: Parallell Cinéma, une société de production spécialisée dans les projets cinglés et les technologies innovantes (dont les caméras 3D-relief); Victorimage/Studio 26, une autre société de production spécialisée "tournages extrêmes" qui possède un grand studio de tournage et pas mal de matériel; et La Manufacture de Films, une société spécialisée dans les décors de cinéma (c'est eux qui ont fait 13 Tzameti et l'Héritage, deux films de Gela Babluani tous les deux gagnants à Sundance!).

    Ces trois boîtes sont dirigées par des passionnés, qui n'ont peur de rien et qui sont prêts à bosser jour et nuit sur le projet...


    Ce qui nous manque:

    Donc maintenant, ce qui nous manque c'est du cash, pour payer tout ce qu'on peut pas avoir gratuitement: les éléments de construction du décor (bois, alu, métal, meubles de récup...), les effets spéciaux (explosifs, cartouches à blanc, maquillage lourd, etc.), certains accessoires (armes, trucs faits sur-mesure, costumes...) les transports (camions, essence...), et puis de quoi nourrir 25 personnes pendant une semaine de tournage, ce qui, mine de rien, n'est pas négligeable. Ce qu'on va pouvoir faire dépend bien sûr de combien on va réussir à réunir grâce à vous (voir en bas de la page la section "Objectifs"). 

  • HISTOIRE DU PROJET - LE BLOG
  • Depuis un an, on tient un blog vidéo qui retrace toutes les étapes du projet, ce qu'on veut faire, là où ça marche, là où ça marche pas... une sorte de making-of en live, qui a commencé bien avant le tournage!

    Ci-dessous, quelques-unes des vidéos du blog, qui expliquent par exemple la technique d'écriture des scénarios, la direction artistique (au bout de 4min44s, dans la 2eme vidéo ("Du Changement!"), on vous emmène faire le tour du studio en expliquant comment va être construit le décor), la caméra robotisée délirante qu'on va utiliser pour tourner certaines scènes, etc. 

    D'autres vidéos (storyboarding, production, armes à feu...) sont visibles sur le blog lui-même, là.

  • Qui sommes-nous ?
  • L'EQUIPE

    Comme pleins de photos valent mieux qu'un long discours, ci-dessous, plein de photos de tournage et de gens avec qui on va travailler sur The Flying Rock - ça permet aussi de voir un peu des trucs récents qu'on a fait.

    Mais quand même, en deux mots:

    On a 10 ans d'expérience dans le métier. Le projet est porté par la boîte de prod qu'on a créé avec mes camarades Carlo Sirtori et David Steiner en 2009, Parallell CinémaC'est une boite de prod orientée "technologies innovantes". On a gagné plein de prix partout et on est considérés comme très innovants car on est motivés, obsessionnels, on a envie de tout bouffer et on dort pas la nuit... mais on a pas un rond.

    Depuis 2009, on a raflé plein de prix pour la qualité artistique et techniques de nos images et on a été invités un peu partout dans le monde pour parler de ce qu'on fait (France, Allemagne, Pologne, Canada, Belgique, Chili, Mexique...). 

    Depuis deux ans, on met le paquet sur la fiction: plusieurs court-métrages produits (tous en 3D), mais surtout cet été nous avons tourné, aux Etats-Unis et à Puerto Rico, notre premier long-métrage de fiction (en 2D cette fois-ci), qui s'appelle The Preppie Connection - une histoire de trafic de drogue dans un campus BCBG au début des années 80... (voir photos plus bas).

    Plus d'infos sur nous sur notre site www.parallellcinema.fr


    Il y a deux autres boites de prod qui soutiennent le projet et qui vont nous aider à assembler gratuitement plein d'éléments normalement très coûteux: studio de tournage, matériel, techniciens, caméras, lumière, décor, effets spéciaux... c'est Victorimage et La Manufacture de Films.

    L'une des sociétés les plus innovantes de France, nos amis de Visuel Mouvement, suit aussi le projet de très près avec sa caméra-robot "ARcam". Ces braves gens sont des fous furieux de la machinerie, qui détournent des technologies industrielles (robots...) ou militaires (radars...) pour les mettre au service du cinéma!

    D'autres sociétés connaissent le projet et ont envie de nous aider, donc il est possible que d'autres partenariats se mettent en place pendant le crowdfunding.

  • LE REALISATEUR

    Pour parler un instant de moi (mmh, j'aime):

    A la base, je suis un bon gros geek, le mec qui programmait sa calculatrice en cours, lisait de la SF, écrivait des histoires, jouait à Dungeons & Dragons (surtout en 2ème edition, pour ceux que ça intéresse...) et était nul en sport.  

    J'ai fait des études de philo et je devais devenir prof de philo - sauf que j'ai lâché mon doctorat le jour où j'ai tourné un premier court-métrage: le film était raté mais j'ai eu un electrochoc en découvrant les tournages - waow, en fait c'est possible de faire ça, dans la vie!

    Du coup j'ai tout laissé tomber pour dévorer tous les ouvrages techniques sur le cinéma, le montage, la technique, les scénarios, la mise en scène, etc, et me mettre à tout bidouiller pour apprendre le métier.

    Je suis rentré dans une boîte de prod 6 mois après comme monteur, et 3 mois plus tard je réalisai mon premier film, un documentaire de 52min pour France 3 - un coup de bol insensé, hyper formateur...

    Ensuite j'ai réalisé une trentaine de pubs avant de m'intéresser à la prise en vues en 3D - Avatar n'était pas sorti mais le milieu commençait à savoir que James Cameron préparait un coup énorme... Du coup en fait on a pris beaucoup d'avance dans ce domaine, et avec mes copains David Steiner et Carlo Sirtori, on a créé une boîte de prod spécialisée dans les technologies innovantes, Parallell Cinéma. Du coup je suis parti un peu partout dans le monde faire des films ou donner des conférences sur la 3D - un gros kif.


    Avec The Fying Rock, j'attaque enfin ce que j'aime par-dessus tout: la SF. Mais en France, on est en terrain hostile: faire de la SF est presque impossible... sauf si, grâce à vous, on prouve à tout le monde le contraire.

    Puisque vous avez lu jusque-là, soyons directs: faut bien comprendre un truc: sans vous, le projet ne peut pas exister - c'est tellement loin de ce que produit d'habitude la télé et le cinéma français que la majorité de nos interlocuteurs ne comprennent même pas de quoi on parle, et encore moins pourquoi on "s'acharne" à vouloir faire de la SF... 

    Eh ben parce que c'est vachement bien, enfin!

  • OBJECTIFS
  • En fonction du palier qu'on arrive à atteindre grâce à vous, on peut faire des choses différentes:

    Pour 6500€: on peut construire une partie du décor et tourner en deux jours une bande annonce de la série, un truc vraiment cool où on peut voir un peu les personnages et l'ambiance, et aussi un bout de baston dans le noir uniquement éclairée aux coups de feu, grâce à une caméra robotisée prototype qu'on va un peu détourner de sa fonction première (voir épisode du blog "un Robot!").

    Pour 8000€: on peut construire la totalité du décor! Ce qui veut dire qu'on peut tourner unépisode complet en quatre jours, qui sera l'épisode 1 ("Whisky on the Rocks"), où Wes (le héros) retrouve le Commandeur (une vieille connaissance perdue de vue depuis des années) et prend sous son aile Kid et Lily - bref un épisode sans trop de baston (quoique...) mais où l'on découvre l'univers, l'ambiance et les personnages principaux. 

    Pour 10000€: On fait le plan extérieur du bar comme dans les Star Wars originaux! C'est à dire: avec des maquettes géantes hyperréalistes (des maquettes "Studio Scale")! C’est un truc de dingue, ça représente des centaines d'heures de travail - mais c’est possible grâce à un partenariat avec la Studio Scale Federation, que vosu avez peut-être déjà découvert au cours de la première édition de Geekopolis!

    Pour 12000€: on peut construire la totalité du décor en version "destructible" (avec des explosifs planqués dans les murs pour imiter les impacts de balles), faire pas mal d'effets spéciaux et tourner cinq jours - ce qui veut dire qu'on peut tourner un des épisodes les plus cools de la série, l'épisode 6 ("Cheshire Cat"). Cet épisode installe une ambiance calme jusqu'à ce qu'un événement imprévu fasse tout basculer dans un cauchemar qui implique un gros gunfight entre la chasseuse de primes Kate et un "méchant" très cool dont le r\u00f4le sera confié à une guest star...

    Y'a de la cascade, des explosions dans tous les sens, des effets visuels sympas liés à une drogue étrange qui en fait voir "de toutes les couleurs" aux héros. Le scénario de l'épisode est dispo sur demande. 

    Pour 14000€: Pareil, mais on le tourne en 3D avec les caméras 3D "lourdes" utilisées pour Avatar, L'Odyssée de Pi, etc.  La 3D c'est notre métier (vraie 3D native de la balle, pas conversion!), donc on va faire un truc aussi cool que Gravity, cet épisode s'y prête particulièrement!


    Et si on dépasse 14000€ (waow, cool...)?: Si on atteint 16000€, on tourne deux épisodes (1 et 6); si on atteint 18000€ on tourne les deux en 3D. Si on dépasse encore, alors on pourra tourner d'autres épisodes en plus!
  • Contreparties
  • On tient énormément à ce projet, et on a essayé de faire des contreparties vraiment sympas: à notre avis un poster ou un T-Shirt de The Flying Rock, c'est bien, mais pas assez pour justifier le coût de les fabriquer (c'est de l'argent qui sera pas utilisé pour faire le film lui-même, et ça, ça fait mal!), et puis franchement, en vrai, personne porte vraiment ces T-shirts, je crois...

    Du coup on a essayé de faire des trucs concrets destinés aux gens (forcément un peu geeks et un peu branchés cinéma...) qui s'intéressent au projet: des places pour la première en présence de l'équipe, bien sûr (et à la fête qui suit!), mais aussi et surtout plein de trucs lié aux techniques de tournage, à "comment on fait pour fabriquer un film" - et un film en 3D, en particulier. 


    On a donc mis dans les contrepartie un film en 3D (regardable aussi en 2D) qui explique comment tourner en 3D (pack à 50€) ; et aussi carrément un logiciel qui est un "simulateur de tournage", optiquement et physiquement correct, dérivé du logiciel professionnel FrameForge utilisé par la boîte de James Cameron, par Sony, par les mecs qui ont fait The Hobbit, l'Odyssée de Pi, Transformers 4, etc... (pack à 60€).

    La bande-annonce de cette contrepartie, ci-dessous!

  • On avait eu pas mal de presse internationale à propos de ce coffret, qui se vendait 300€ à sa sortie!:

     " La structure didactique de ce cours est excellente. Les effets de l'apprentissage à l'aide du simulateur de tournage sont remarquables [...]: les connaissances que vous en tirerez n'ont pas de prix." - ZOOM (Allemagne)


     "Le meilleur enseignement, par les meilleurs profs du monde. Je ne crois pas avoir déjà vu un produit aussi bien fait. C'est un boulot incroyable. \u00c7a vaut chaque centime." - FilmPro (Pologne)


    "Ce coffret DVD archi-complet dévoile toutes les techniques utilisées en pratique, y compris les plus avancées. Ce cours donne aux cinéastes et aux techniciens [...] l'accès aux compétences techniques nécessaires pour mener à bien la révolution artistique de la 3D.- MovieScope Magazine (UK)

    "[Ce coffret] rend les compétences techniques indispensables pour produire en stereo-3D accessibles à toute l'industrie

    - American Cinematographer (USA)


     "Un coffret essentiel pour comprendre les secrets des experts de la 3D.- Sonovision Broadcast (France)

    Plus d'infos sur le film et le simulateur de tournage sur notre site Convergence3D.net

  • FAQ
  • Question: Dans les vidéos du blog, c'est pas évident: c'est une web-série ou une série télé? Les épisodes ils font 10min ou 13min? 

    Réponse: En fait c'est parce que ça a varié: 10 épisodes de 10 minutes, c'est un format de web-série, 10 épisodes de 13 minutes, c'est un format de mini-série télé. Au fil des rendez-vous, on a nous a demandé les deux formats - à l'origine les scripts ont été écrit en format 10min. Mais aujourd'hui, on pense qu'il faut se caler définitivement sur le format 13min, et on a commencé les réécritures. L'épisode 6 est terminé en format 13min, par exemple, mais l'épisode 1 est encore en réécriture.  

    Cela dit, on vient d'avoir un rendez-vous qui nous dit que ce serait tellement super en format... 26 min!  Argh... Bon, là, concrètement dans le cadre de ce crowdfunding on va établir la règle suivante: pour l'instant, c'est une web-série de 10 épisodes de 13min, point. Ca, c'est du sûr, du calé. Si ça devient autre chose après, tant mieux - mais ça sera après!


    Q: On peut lire les scénarios?

    R: Oui! Pas tous car certains sont encore work in progress (en particulier les deux derniers), mais on est OK avec l'idée de faire lire les épisodes qu'on veut tourner grâce à vous! C'est dispo sur demande - bon c'est vrai que ce serait sympa de faire une petite contribution, même symbolique, avant de demander les scénars - c'est comme au poker, c'est "je paye pour voir"... :)


    Q: Votre budget c'est 6500€? C'est pas possible...

    R: Faut bien comprendre que depuis un an (une fois les scénarios écrits) on a fait des pieds et des mains pour obtenir pratiquement tout gratuitement. Et 6500€, c'est ce qui nous faudrait pour tourner juste une bande-annonce, en ne construisant qu'une partie du décor. Pour tourner un épisode, il nous faut au moins 8000€ pour construire tout le décor et faire manger tout le monde le temps du tournage. Comment on arrive à tenir un budget aussi serré? C'est simple: tout le monde le fait par passion, personne n'est payé, donc on peut investir chaque euro à l'image - en mode court-métrage de passionnés; mais avec des pros expérimentés à tous les postes. 


    Q: Je comprends pas, vous êtes producteurs - donc vous avez plein d'argent, non? 

    R: Eh ben non. En France, un producteur c'est pas un gars riche qui investi son argent dans des films (c'est beaucoup plus le cas aux Etats-Unis) - c'est souvent un gars qui n'a pas d'argent mais qui est le "porteur" d'un projet: il a parfois l'idée, rassemble une équipe, puis cherche de l'argent auprès des chaînes, des distributeurs, des sponsors, du CNC (subventions)... Si on résume, c'est un gars fauché, mais motivé et qui sait où trouver de l'argent. Et dans notre cas précis (faire une série de SF en France), eh ben on sait que les interlocuteurs habituels nous donneront pas d'argent - sans le crowdfunding, c'est impossible. 

    Le seul cas de série télé de SF française, à ma connaissance (si on exclut le génial Visiteur du Futur, qui ne devient une série télé qu'à partir de la 3ème saison, c'est-à-dire quand son succès est déjà installé), c'est Metal Hurlant Chronicles, qui a été tourné en anglais et sur fonds propres: je crois que le producteur, relativement riche, a mis l'argent de sa poche direct (ce qui n'arrive presque jamais en France) et a fait un pari très risqué... gagnant, puisque la série est diffusée dans plus de 100 pays! Nous on peut pas sortir de l'argent de nulle part - donc on a besoin du crowdfunding, on ne peut pas faire sans.

  • Un petit sondage...
  • The Social Networks...
The Flying Rock - Un bar sur un astéroïde!

10 910 €
sur 6 500 €

Projet financé le
9 déc. 2014

Voir la progression 

Top contributeurs

Pour participer, choisissez vos contreparties

Contreparties

Blind

1 €

Au Flying Rock, on joue au poker Texas Hold'em, et la blind est à 1€. Tout le monde peut jouer, tout le monde est bienvenu, et Kate, lâche ce flingue, tu veux? (Tous nos remerciements, et promis on vous tient au courant de tout).

3 contributeur(s), illimité.

Un espresso doble, por favor

3 €

Bizarre, ces Cubains qui prennent jamais d'alcool, non? L'autre jour y'a eu un cargo philippin, j'te jure les mecs ils carburaient pas au café... (Tous nos remerciements, et promis on vous tient au courant)

3 contributeur(s), illimité.

Whisky on the rocks

5 €

Evidemment que le Whisky on the Rocks c'est un cocktail! T'ajoutes de l'eau dans le whisky, c'est plus juste du whisky. Y'a une chanson d'AC/DC pas mal, tiens... (Nos remerciements dans un mail personnel qui résume tous les liens vers les sites et vidéos qui parlent de la série + un fond d'écran "The Flying Rock")

1 contributeur(s), illimité.

Bloody Mary

10 €

C'est quoi, ça, du gaspacho au schnaps? Laisse-moi faire, c'est compliqué le Bloody Mary, tu sais... (Tout ce qui précède + votre nom au générique de fin du pilote !)

16 contributeur(s), illimité.

Full aux 10 par les Dames

20 €

T'es cuite, gamine. Phil Benji ne bluffe jamais. (Tout ce qui précède + le pilote en format HD dans une qualité qui tue + le pilote en format HD 3D side-by-side (si nous atteignons notre objectif “3D”).

48 contributeur(s), illimité.

Carré de Dames (pack "projection")

40 €

J'ai gagné, là, non? (Tout ce qui précède - plus une invitation à la première projection publique du pilote (une seule personne: invitation pour 2 personnes: voir 70€), en présence de l’équipe du film + une invitation au pot qui suivra la projection. Si nous atteignons notre objectif "3D", cette projection exceptionnelle sera en 3D! La projection aura lieu à Paris ou à St. Denis (banlieue de Paris)- le transport jusqu'au lieu de projection reste à vos frais.

7 contributeur(s), 33 disponible(s).

Cuba Libre

50 €

Vous sentez le souffle de l'Histoire, senor barman? Vous y avez déjà résisté une fois, mais... (Tout ce qui précède + un film de 2h10 tourné en HD 3D (compatible aussi écrans 2D) qui explique les secrets du tournage en 3D: “Tourner en Relief: le Cours Complet et Interactif”. Ce film réalisé par l’équipe de The Flying Rock a gagné des prix et reçu un énorme accueil dans la presse spécialisée: “Le meilleur enseignement, par les meilleurs profs du monde. Je ne crois pas avoir déjà vu un produit aussi bien fait.” a écrit par exemple FilmPro, et Sonovision l’a décrit come “essentiel”. Plus d’infos là: http://www.convergence3d.net/tourner.php , prix normal 99€)

8 contributeur(s), 32 disponible(s).

Marshall privé

60 €

Marshall privé, c'est comme chasseur de primes, mais avec un badge. Ouais, un badge qui fait marrer les flics, les truands... (Tout ce qui précède + un simulateur de tournage 3D! Ce logiciel dérivé du logiciel pro FrameForge est conçu pour apprendre, étape par étape, les secrets des tournages en 3D. Mais c’est aussi un outil formidable pour apprendre la réalisation en général, 2D ou 3D! Si vous vous intéressez aux ficelles du cinéma (3D ou pas), c’est une bonne affaire absolue: le magazine allemand “Zoom” a écrit " La structure didactique de ce cours est excellente. Les effets de l'apprentissage à l'aide du simulateur de tournage sont remarquables: les connaissances que vous en tirerez n'ont pas de prix."
Plus d’infos là: http://www.convergence3d.net/tourner.php)

4 contributeur(s), illimité.

Old Fashioned (pack projection 2 personnes)

70 €

Hello, ladies... (Tout ce qui précède + une belle invitation pour deux personnes personnalisée, signée par le réalisateur, à la première projection publique du film en présence de l’équipe du film et au pot avec l'équipe qui suivra la projection.)

1 contributeur(s), 39 disponible(s).

H7-Nx (Pack projection VIP 2 personnes)

100 €

T'avais pas juré de jamais reprendre du H7? (Tout ce qui précède + votre nom dans les remerciements de tous les épisodes de la première saison de la série + l’invitation pour deux personnes devient une invitation VIP qui garanti un placement idéal, en rang réservés. Et un beau gosse de dingue ou une grosse bombasse de ouf vous placera et vous servira un petit cocktail qui va bien. Mais attention, c’est quand même la beauté intérieure qui compte, du coup peut-être que ça sera un membre de l’équipe qui vous placera. A voir.)

7 contributeur(s), 13 disponible(s).

Contrebandier

150 €

Contrebande pas vraiment, mais c'est du matos sous embargo, avoir ça légalement ça prend des mois... (Tout ce qui précède + au choix, ou bien vous passez assister au tournage 1/2 journée, soit vous êtes carrément figurant (auquel cas il faut être disponible pendant le tournage). Attention, places très limitées!)

4 contributeur(s), 1 disponible(s).

Kir Royal (Pack soirée de fin de tournage)

250 €

Chuis pas bourré... (Tout ce qui précède + vous êtes invité à la très privée soirée de fin de tournage, où toute l’équipe sera là, probablement dans un état d’ébriété avancé (consommez avec modération, tout ça). Le réalisateur vous servira le cocktail de la série de votre choix (on vous recommande pas le Cheshire Cat, c'est vraiment pas bon). En fonction du nombre de personnes, la soirée aura lieu ou bien carrément dans le studio de tournage, ou dans un bar à Paris. Dans ce dernier cas, vous serez invité à venir faire un tour du décor avec le réalisateur dans l’après-midi, avant la soirée.)

5 contributeur(s), illimité.

White Russian (Pack initiation au tournage)

300 €

Le Russe Blanc, il est pas géorgien, plutôt? (Tout ce qui précède + le “CRASH COURSE”: c’est un atelier d’une journée avec l’équipe de The Flying Rock. Le thème c’est “produire et réaliser un court-métrage ou une web-série”. C’est plutôt un atelier d’initiation, en mode “no bullshit”: comment optimiser un tournage en fonction du budget, comment optimiser un scénario, avec qui devenir copain vite pour pouvoir tourner, avec quelle(s)caméra(s) tourner et comment elle marche, où dépenser l’argent, où en trouver, où placer ses projecteurs, etc:
On a été profs un peu partout.... Plus d'infos là: www.parallellcinema.fr/presse.html . Le stage aura lieu à Paris, en week-end. Transport et repas à vos frais.)

0 contributeur(s), 7 disponible(s).

Black Russian (Pack professionel 3D)

350 €

Pas géorgien, polonais, plutôt, non? (Tout ce qui précède sauf le CRASH COURSE, remplacé par un cours technique sur le tournage en 3D destiné aux professionnels (chefs opérateurs, assistants caméras, réalisateurs…) ou aux gens qui connaissent déjà assez bien les caméras. La matinée, on parlera de théorie, et l’après-midi on fera de la pratique avec notre 3D-rig “Freestyle Evolution” - un des systèmes 3D les plus performants au monde.
Une occasion unique de mettre en pratique ce que vous apprendrez dans le coffret "Tourner en Relief” (voir 60€)! Le stage aura lieu à Paris. Transport et repas à vos frais. Plus d'infos là: www.parallellcinema.fr/ )

2 contributeur(s), 5 disponible(s).

Le Barman (Pack Sponsor I)

500 €

Tout ce qui précède (possibilité d'assister aux deux stages si vous le désirez) + la mention en tête de générique de fin “AVEC LE SOUTIEN DE” suivi de votre nom ou de celui de votre société (y compris son logo) + vous êtes bienvenue pour assister à tout ou partie du tournage.

0 contributeur(s), 5 disponible(s).

Le Tôlier (pack Producteur Associé)

750 €

Comme 500€, mais un crédit de PRODUCTEUR ASSOCIE au début du générique de fin (votre nom ou le logo de votre société) sur un carton à part + un crédit IMDB de Producteur Associé (ce qui vous présente auprès de la profession comme l'un des véritables producteur) + vous êtes bienvenue pour assister à tout ou partie du tournage.

0 contributeur(s), 3 disponible(s).

Le Mystérieux Voyageur (Pack Prodcteur Associé "Hitchcock")

1 000 €

Comme Producteur Associé + vous êtes inclus comme silhouette (figurant sur lequel un gros plan est réalisé) dans l’épisode. Il faut être disponible une demi-journée, un membre de l'équipe viendra vous chercher (sur Paris ou proche banlieue) et vous raccompagnera.

2 contributeur(s), 0 disponible(s).

Général Cabrera (Pack Sponsor II)

1 500 €

Comme 500€ + la mention dans le générique du DEBUT “AVEC LE SOUTIEN DE” suivi de votre nom ou de celui de votre société (y compris son logo) + remerciements systématiques du réalisateur dans les interviews, projections, débats, etc. + votre logo à la fin du générique de FIN + vous êtes bienvenue pour assister à tout ou partie du tournage

0 contributeur(s), illimité.

Le Commandeur (Pack Co-Producteur)

2 500 €

Comme 1000€ + un crédit de CO-PRODUCTEUR dans le générique du DEBUT (votre nom ou le logo de votre société), sur le même carton que les autres Co-producteurs (Parallell Cinéma, Victorimage, La Manufacture des Films) + un crédit IMDB de PRODUCTEUR + 5% des droits sur cet épisode.

1 contributeur(s), 3 disponible(s), maximum 2 par personne.

Croiseur EUSS "Napoléon Bonaparte" (Pack Sponsor III - Placement produit)

5 000 €

Comme co-producteur + votre logo animé, seul, au début du pilote. Si l’objectif “3D” est atteint, nous réalisons une version 3D-relief de votre logo pour l’intégrer dans la version 3D du film + nous pouvons discuter d’un placement produit non-intrusif dans le pilote, voir dans la série. Si vous le souhaitez, votre produit et/ou votre logo seront retouchés pour s’intégrer au mieux à l’univers futuriste de The Flying Rock.

0 contributeur(s), illimité.